Actualités : Un séminaire est organisé en marge du colloque sur le thème suivant : Interactions en ligne en langues, questions autour de la communication synchrone et asynchrone. Université Stendhal-Grenoble 3, Jeudi 6 juin, 9h30-12h30. Voir le programme - Inscription x

Interactions en ligne en langues, questions autour de la communication synchrone et asynchrone

Contexte et objectifs du séminaire

Séminaire en marge du colloque EPAL, Jeudi 6 juin 2013, 9h30-12h30.

Les universités de Lyon (Lyon 2 et ENS Lettres, laboratoire ICAR – UMR 5191) et de Grenoble (Lidilem, Grenoble 3) sont engagées depuis 2006 dans un projet de télécollaboration internationale, « Le français en (première) ligne » (http://w3.u-grenoble3.fr). Ce projet consiste d’une part à faire réaliser par des étudiants en master 2 de FLE (futurs enseignants) des tâches multimédias pour des apprenants étrangers distants (conception), d’autre part à susciter des échanges en ligne entre les deux publics autour de ces tâches (tutorat). Ces échanges via Internet font l’objet d’un recueil de données langagières qui permettent de faire avancer les recherches dans le domaine de la communication médiatisée par ordinateur (CMO) et d’étudier les conditions d’efficacité du e-learning en langues (notamment en termes de formation de ses acteurs). Cinq thèses prenant ce projet pour objet d’étude ont déjà été soutenues (deux à Grenoble, trois à Lyon, la plupart en 2011 et 2012, voir Références), deux sont en cours (à Lyon).

Tandis que Grenoble 3 a choisi d’utiliser et d’étudier en priorité les outils de communication asynchrones (forum sur Moodle avec fichiers son attachés, blogs, écriture sur des sites du web 2.0), Lyon s’est orienté vers la visiophonie poste à poste, avec le plus souvent deux interlocuteurs de chaque côté (une plateforme de visioconférence, Visu, a été développée à cet effet dans le cadre de l’ANR Ithaca par le LIRIS en collaboration avec ICAR). C’est ainsi une gamme importante d’outils de communication, d’interactions et de pratiques tutorales en ligne que les chercheurs ont pu observer. Quelques articles ont déjà pris pour objet la comparaison entre les deux modalités d’enseignement du français en ligne (notamment Develotte, C., Mangenot, F., 2010). Il s’agira d’approfondir collectivement cette réflexion autour de la CMO synchrone et asynchrone et de poser des jalons pour l’avenir du projet en réunissant non seulement les deux équipes grenobloise et lyonnaise (y compris les cinq docteurs et les doctorants), mais également un public extérieur intéressé par les échanges en ligne en langues. Le séminaire servira ainsi à la fois à faire connaître  le projet à d’autres chercheurs, à établir un bilan scientifique et à définir de nouvelles pistes de recherche.

Lieu, programme

Le séminaire se tiendra dans l’amphi 6 du hall Nord de l’université Stendhal.

  • 9 h 30. Bref historique du projet, Christine Develotte, François Mangenot
  • 9 h 40. La dimension socio-affective des échanges : qu’est-ce l’asynchronie ou la synchronie change sur ce plan ? (Caroline Vincent, Charlotte Dejean).
  • 10 h 25. Les feedback évaluatifs asynchrones et synchrones (Viorica Nicolaev, Katerina Zourou).
  • 11 h 10. Formation des enseignants : atouts et limites de la variante lyonnaise et de la variante grenobloise (Samira Drissi, Pierre Salam).
  • 11 h 55. Présentation d’autres variantes du projet (ENS / Berkeley, Télécom / université de Poitiers, …).
  • 12 h 10. Bilan et synthèse : Christine Develotte, François Mangenot, Nicolas Guichon, Françoise Blin.

Les trois plages horaires de 45mn laisseront largement la parole à la salle (20/25mn d’exposé, 20/25mn de discussion). Françoise Blin sera la modératrice de l’ensemble de la matinée.

 

Références

Develotte, C., Mangenot, F. (2010). Former aux tutorats synchrone et asynchrone en langues, Distances et savoirs vol. 8/n°3, p. 345-359.

Drissi, S. (2011). Apprendre à enseigner par visioconférence : Étude d’interactions pédagogiques entre futurs enseignants et apprenants de FLE, Thèse soutenue à l’Ecole Normale Supérieure Lyon Descartes.

Nicolaev, V. (2012). L’apprentissage du FLE dans un dispositif vidéographique synchrone étude des sequences metalinguistiques, Thèse soutenue à l’Ecole Normale Supérieure Lyon Descartes.

Salam, P.L. (2011). Apports d’un projet d’échanges en ligne à la formation en didactique du français langue étrangère, Thèse soutenue à l’université Stendhal – Grenoble 3.

Vincent, C. (2012). Interactions pédagogiques  « fortement multimodales » en ligne : le cas de tuteurs en formation, Thèse soutenue à l’Ecole Normale Supérieure Lyon Descartes.

Zourou, K. (2006). Apprentissages collectifs médiatisés et didactique des langues : instrumentation, dispositifs et accompagnement pédagogique, Thèse soutenue à l’université Stendhal – Grenoble 3.


Inscription : entrée libre, sur inscription (ici).

Les intervenants sont conviés à un repas au Martin’s Café, ceux qui veulent se joindre à eux (à leurs frais) doivent l’indiquer lors de l’inscription.

 

 

Cette manifestation est subventionnée par la Région Rhône-Alpes, à travers l’ARC 6.